Conséquences sociales de l'adoption de la crypto : exemple choisi

Quelles conséquences sociales de l'adoption de la crypto ? Exemple choisi : une philanthropie radicalement transparente et innovante ?

L’arrivée et l’utilisation de cryptomonnaies en plus des monnaies étatiques sont des événements potentiellement très perturbateurs des conventions sociales existantes. Plus fondamentalement encore, si les premières arrivent en remplacement de ces dernières.

Mais parallèlement, l’usage des blockchains fournit d’extraordinaires opportunités en matière de gestion de la propriété privée de façon électronique.

conséquences sociales

Conséquences sociales de l'adoption de la crypto : exemple choisi

Les blockchains, soit la technologie derrière chaque cryptomonnaie, qui, on le rappelle, permettent de rendre rivale une information au départ copiable à l’infini.

Ainsi, la disparition d’un besoin clair d’un tiers de confiance dans les transactions est un changement fondamental

Tant pour la monnaie que pour les autres domaines d’échange de propriété privée.

On pense ici

  • à la gestion immobilière
  • et le cadastre,
  • aux actes notarié

Comme les actes de naissance, de mariage, de divorce, de décès qui, enregistrés dans une blockchain, deviennent à la fois consultables partout dans le monde, impossibles à falsifier ou à
camoufler.

conséquences sociales 1

Dans l’hypothèse où les blockchains deviennent prépondérantes dans ces usages

On se doute de l’importance d’impact des professions concernées : banquiers, notaires, agents d’état civil prennent une place différente.

Et si leur profession ne disparaît pas, elle se recentre sur sa vraie valeur ajoutée

  • le conseil et l’accompagnement des bénéficiaires.

En réalité, le champ d’application des technologies de blockchain

Et leur avatar financier, les cryptomonnaies est particulièrement vaste et on peut soupçonner que les exemples se multiplieront à mesure que ces technologies prendront pied dans nos vies.

Vous pourriez aussi être intéressé par : 

Une philanthropie radicalement transparente et innovante

Robert Greenfield développe une hypothèse de conséquences sociales de l'adoption de la crypto.

Il postule que

L'utilisation par les organisations à but non lucratif des fonds philanthropiques en ligne va devenir radicalement plus transparente et de nouvelles formes de collecte de fonds utilisant les cryptomonnaies vont prendre forme.

Actuellement, les organismes à but non lucratif et les organisations caritatives souffrent d'un manque de transparence concernant l'affectation des dons. Environ un tiers des Américains ne font pas confiance aux groupes caritatifs pour bien dépenser leurs fonds, et plus de 60 % des personnes dans le monde n'ont pas confiance dans la capacité des groupes à accomplir leurs missions.

conséquences sociales 2

Pour répondre aux préoccupations des donateurs concernant la transparence des frais généraux et de l'impact

De nombreuses organisations à but non lucratif fournissent des rapports d'impact annuels ou trimestriels faisant état de leur réussite, de leur financement et de leurs dépenses. Cependant, ces rapports n'offrent que des statistiques globales, ce qui brouille l'efficacité avec laquelle le capital donné a été réellement utilisé.

L'utilisation des cryptomonnaies est devenue à la fois une nouvelle approche de la collecte de fonds et un mécanisme de don plus transparent grâce auquel les organisations caritatives peuvent montrer combien d'argent a été collecté et prouver comment ces fonds sont dépensés.

Les organisations à but non lucratif innovantes ont de plus en plus envie d'accepter les dons en cryptomonnaies

Car le secteur philanthropique est de plus en plus limité par les contraintes de trésorerie et les donateurs fortunés s'attendent à des pratiques d'octroi de subventions mieux calculées pour des projets durables qui peuvent s'étendre et avoir un impact social important.

Les pionniers des dons en cryptomonnaies comme la Fondation BitGive

Qui est le premier organisme à but non lucratif Bitcoin et blockchain, ont suscité l'intérêt du secteur pour la possibilité de nouvelles formes de dons et, à mesure que les organismes à but non lucratif traditionnels se sont sentis plus à l'aise, des signaux en cascade provenant d'organisations philanthropiques de premier plan ont commencé à normaliser la tendance philanthropique.

Pas plus tard que l'année dernière, Fidelity Charitable a annoncé dans son rapport sur les dons qu'elle avait reçu 106 millions de dollars en cryptomonnaies depuis 2015, date à laquelle elle a commencé à accepter les actifs numériques. De même, l'UNICEF a annoncé le lancement de son Cryptocurrency Fund, qui utilise les dons en cryptomonnaies de l'agence pour financer des technologies open source bénéficiant aux enfants et aux jeunes du monde entier.

La crypto ouvre un champs des possibles réellement passionnant.

Sources : H16 & Robert Greenfield IV

1 mai 2021
par :
Derniers articles
3 moyens simples
3 moyens simples de gagner gratuitement des Bitcoins
3 habitudes
3 habitudes pour l'indépendance financière
rester sur la touche
Rester sur la touche est confortable, mais pas rentable
courbe de peur
Sept étapes pour vaincre la courbe de peur du marché
idées inconfortables teeka tiwari
Comment s'entraîner à investir dans des idées inconfortables ?
1 2 3 22
Top Crypto
5 pépites crypto
Découvrez les 5 cryptos à avoir en 2021
Télécharger le guide
Restez informé !
Suivez l'actualité de la cryptomonnaie et de la bourse
Bientôt une newsletter destinée aux amateurs de la cryptomonnaie
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x