DCEP. La Chine supprime sa concurrence

DCEP. La Chine interdit de fournir des services liés aux cryptomonnaies. Et lance dans le même temps sa propre cryptomonnaie.

L'article du jour a été écrit par mon collègue : Jeff Brown.

La Chine a récemment interdit aux institutions financières et aux sociétés de paiement de fournir des services liés aux cryptomonnaies. Cette mesure s'ajoute à l'interdiction actuelle du pays, qui dure depuis quatre ans, d'échanger des cryptomonnaies et de réaliser des offres initiales de pièces (ICO).

DCEP chine

DCEP. La Chine supprime sa concurrence

Cela a un impact sur toute forme d'enregistrement, de négociation, de compensation et de règlement des transactions en cryptomonnaies, ainsi que sur toute institution financière fournissant un service de garde ou de confiance.

Mais la Chine ne s'est pas arrêtée là

Elle est également allée un peu plus loin en incluant les opérations de minage de cryptomonnaies.

La nouvelle a durement touché le secteur, notamment parce qu'elle a été publiée au milieu de la récente chute du prix du Bitcoin et de presque toutes les cryptomonnaies.

Le gouvernement chinois affirme qu'il veut simplement éradiquer la spéculation

Ainsi, le capital de ses citoyens ne sera pas « grillé » par la folie des cryptomonnaies.

De nombreux investisseurs ou même des médias considèrent les actions de la Chine comme globalement négatives pour le secteur crypto.

DCEP chine coin et ordi

Je vois cela complètement différemment

En effet, l'un des principaux risques du Bitcoin est la menace d'une "attaque à 51 %". Cela se produit lorsqu'un individu ou un groupe de mineurs en collusion contrôle 51% de la puissance minière. Parce qu'ils ont la majorité, ils pourraient littéralement changer les transactions sur la blockchain.

Et avec les récents développements en provenance de Chine, les chances de ce type d'attaque sont maintenant réduites

En effet, plus de 65 % de la puissance minière mondiale se trouve en Chine. Se débarrasser de cette concentration améliore la santé du réseau à long terme. Cela améliore également la probabilité d'un réseau décentralisé.

Et si cela est excellent pour le Bitcoin, c'est également bon pour les autres blockchains. Cela rendra probablement tous les réseaux de blockchain plus décentralisés. C'est un développement sain pour l'industrie.

Vous pourriez aussi être intéressé par : 

Mais voici ce que je trouve encore plus intéressant... Pourquoi maintenant ?

La Chine aurait pu adopter cette position il y a deux ans, lorsqu'elle a commencé à s'opposer aux échanges de cryptomonnaies et aux ICO. Au lieu de cela, elle double ses restrictions en éliminant maintenant toute activité liée aux cryptomonnaies dans le pays.

Je pense que cela a à voir avec le fait que la Chine se prépare à lancer son yuan numérique - le DCEP

Cette interdiction est donc parfaitement logique. Elle élimine toute concurrence perçue à son projet d'État.

Nous savons déjà que la Chine se développe, teste et se prépare à lancer à grande échelle sa monnaie numérique soutenue par la banque centrale.

Il est donc logique de supprimer les devises privées qui pourraient limiter son succès en tant que monnaie de réserve mondiale.

DCEP chine monnaie coin

La monnaie numérique de la banque centrale chinoise se rapproche de son déploiement

Le pays prépare le terrain pour qu'elle soit utilisée à grande échelle.

Et une fois qu'elle sera lancée, elle incitera d'autres pays à accélérer leurs programmes au cours des prochaines années, y compris les États-Unis.

Il s'agit d'un domaine qui évolue rapidement et qui est riche en événements. Nous le suivrons de près dans les mois à venir.

La DCEP, rapide historique

La Chine a mis en place une interdiction générale des ICO en 2017, puis des échanges de cryptomonnaies en 2019.

Cela signifie donc que le DCEP sera la seule monnaie numérique légale en Chine. Contrairement aux stablecoins tel que le Tether, il s'agit plutôt d'une monnaie numérique soutenue par le gouvernement.

Le président du Centre international d'échanges économiques de Chine, Huang Qifan, a déclaré qu'après au moins cinq ans de travail sur la nouvelle monnaie numérique chinoise, ils sont prêts à déployer la technologie dans l'économie chinoise. La Banque populaire de Chine émet la monnaie numérique en tant que partenaire stratégique du gouvernement.

Il n'est pas surprenant que la Chine mette en avant cette technologie

Avec des prédécesseurs comme WeChatPay et Alipay qui ont tous deux reçu le soutien du gouvernement chinois. Cependant, l'objectif sous-jacent est de fournir à la RPC le plus de visibilité possible sur les transactions de chaque individu. Ainsi, ils peuvent avoir des références pour la fourniture de l'argent et la mise en œuvre des politiques monétaires.

DCEP n'est pas destiné à la spéculation

La Chine a été claire dans son discours envers les cryptomonnaies et la spéculation pour DCEP. En effet, selon elle, seuls les gouvernements et les banques devraient avoir le droit d'émettre des cryptomonnaies. En outre, le DCEP doit être considéré comme une paire exacte 1 pour 1 pour le RMB, et n'est pas adapté ou destiné à la spéculation.

DCEP est une monnaie centralisée et souveraine. Il n'est pas possible de miner ou de miser cette monnaie numérique sur le réseau.

2 juin 2021
par :
Derniers articles
3 moyens simples
3 moyens simples de gagner gratuitement des Bitcoins
3 habitudes
3 habitudes pour l'indépendance financière
rester sur la touche
Rester sur la touche est confortable, mais pas rentable
courbe de peur
Sept étapes pour vaincre la courbe de peur du marché
idées inconfortables teeka tiwari
Comment s'entraîner à investir dans des idées inconfortables ?
1 2 3 22
Top Crypto
5 pépites crypto
Découvrez les 5 cryptos à avoir en 2021
Télécharger le guide
Restez informé !
Suivez l'actualité de la cryptomonnaie et de la bourse
Bientôt une newsletter destinée aux amateurs de la cryptomonnaie
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x