Quelles sont les institutions qui achètent du bitcoin ?

Quelles sont les institutions qui achètent du bitcoin ? Et est-ce que cette vague va profiter à la stabilité du crypto monde ?

Petit tour d'horizon de ces institutions qui achètent du Bitcoin. Et de leur impact potentiel.

institutions qui achètent du bitcoin

Quelles sont les institutions qui achètent du bitcoin ?

Un site américain s’est créé spécifiquement pour recenser les entreprises dans le monde qui
achètent du bitcoin, Bitcoin Treasuries.

C’est l’occasion de mieux connaître le profil des investisseurs institutionnels qui s’orientent vers la crypto numéro un.

Trois catégories d’investisseurs sont distinguées par le site Bitcoin Treasuries :

  • les sociétés cotées
  • les sociétés non cotées
  • les fonds investis en Bitcoins (« ETF like »).

Les sociétés cotées sont obligées de communiquer lorsqu’elles investissent dans des cryptomonnaies, car celles-ci étant très volatiles, cela modifie leur profil de risque, elles doivent donc en informer leurs actionnaires, conformément à la réglementation.

institutions qui achètent du bitcoin 1

Les fonds investis en Bitcoins, par définition, rendent cette information également publique

Par contre, les sociétés non cotées n’ont pas cette obligation, et il est évident qu’il en existe un grand nombre de par le monde qui sont investies en cryptomonnaies. Mais qui ne l’ont pas annoncé.

Elles seront les plus nombreuses, il existe des millions d’entreprises dans le monde, seules les plus grosses sont cotées en Bourse, en conséquence le site Bitcoin Treasuries vaut surtout pour elles et pour les fonds.

Pour le reste, ce sont des enquêtes et des sondages qui nous en apprendrons plus.

Parmi les sociétés cotées les Américaines dominent largement en volume

Et trustent le podium avec MicroStrategy (91.326 bitcoins), Tesla (48.000), Square (8.027).

Mais paradoxalement, sur les 30 sociétés cotées recensées, les Canadiennes sont les plus nombreuses (13), devant les Américaines (11).

Ensuite on note deux allemandes, une anglaise, une norvégienne, une hongkongaise, une australienne.

C’est surtout l’Amérique du Nord qui joue le rôle d’initiateur

Mais l’effet mimétique semble fonctionner, comme souvent. La dernière société de ce classement n’est autre que le premier gestionnaire de fonds au monde, BlackRock (8.600 milliards de dollars d’actifs sous gestion), qui posséderait 6 bitcoins en propre, gageons que ce n’est qu’un début !

Vous pourriez aussi être intéressé par : 

Parmi les sociétés non cotées

On trouve en première position la plateforme MtGox (141.686 bitcoins), mais il s’agit d’un cas à part car elle a perdu le contrôle sur cette fortune en février 2014 et nul ne sait qui possède ces Bitcoins (un hacker ? les clés privées ont-elles été perdues ?). Cette affaire demeure bien obscure…

Ensuite apparaît le fonds américain Block.one (140.000 BTC), la fondation Tezos (24.808), située en Suisse, puis Coinbase (4.487), qui est cotée en Bourse depuis le 14 avril dernier.

Enfin parmi les fonds investis en bitcoins (« ETF like »)

On retrouve en première place, loin devant les autres, le fameux fonds Grayscale (654.885 bitcoins ! largement devant MicroStrategy), suivi du Suédois CoinShares/XBT Provider (69.730), et de l’Anglais Ruffer Investment Company (45.000).

La répartition géographique est plus équilibrée que pour les sociétés puisque l’on note 5 américains, 5 canadiens, 3 suisses, 1 suédois, 1 allemand, 1 anglais, 1 brésilien.

Globalement

On constate que ce mouvement des institutionnels vers le bitcoin vient d’abord de
l’Amérique du Nord

Mais qu’il est déjà suivi par plusieurs autres pays en Europe et en Asie. Au sein de l’Europe, la Suisse confirme sa prééminence, elle qui héberge déjà de nombreux projets (Ethereum, Tezos, etc.).

Ce mouvement mondial vers le bitcoin s’avère donc très encourageant pour l’avenir

Les sommes en jeu sont gigantesques.

Les investisseurs institutionnels mettent plus de temps à se décider que les particuliers, mais ils sont bien plus stables et ils visent le long terme, en conséquence très peu céderont à des ventes paniques si le cours se replie brutalement, alors que ce phénomène a été très répandu après le pic de décembre 2017, largement initié par les particuliers.

La croissance et la stabilité du cours du bitcoin devrait y gagner.

28 avril 2021
par :
Derniers articles
3 moyens simples
3 moyens simples de gagner gratuitement des Bitcoins
3 habitudes
3 habitudes pour l'indépendance financière
rester sur la touche
Rester sur la touche est confortable, mais pas rentable
courbe de peur
Sept étapes pour vaincre la courbe de peur du marché
idées inconfortables teeka tiwari
Comment s'entraîner à investir dans des idées inconfortables ?
1 2 3 22
Top Crypto
5 pépites crypto
Découvrez les 5 cryptos à avoir en 2021
Télécharger le guide
Restez informé !
Suivez l'actualité de la cryptomonnaie et de la bourse
Bientôt une newsletter destinée aux amateurs de la cryptomonnaie
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x