Société générale émet ses premiers titres tokenisés

Le 15 avril dernier, Société Générale a émis ses premiers titres tokenisés, au format Security Token. Ils sont inscrits sur la blockchain Tezos.

Société Générale, une des principales banques françaises et aussi une des plus anciennes, met un pied dans la blochain. Elle a émis ses premiers titres tokenisés sur Tezos.

titres tokenisés

Le 15 avril dernier, Société Générale a émis ses premiers titres tokenisés, au format Security Token. Ils sont inscrits directement sur la blockchain Tezos.

Cette opération fait suite à une première émission obligataire de 100 mio d'euros de Security Tokens sur Ethereum, qui datait d'avril 2019. En mai 2020, il y a tout juste un an, une 2e émission obligataire de 40 mio d'euros cette fois avait été faite. Elle avait été réglée en MDBC, la Monnaie Digitale de Banque Centrale.

titres tokenises 1

Société Générale Forge, une start up régulée par Société Générale

A pour objectif d'offrir dès 2022 aux clients professionnels du groupe Société Générale des "services de structuration, d'émission, d'échange et de conservation de cryptoactifs.

Ces titres tokenisés sont en fait des "produits structurés"

Des assemblages d'instruments financiers avec une structure bipartie. Composés de

  • D'une obligation à taux 0
  • D'une option sur un indice ou un panier d'action

Grâce au modèle opérationnel innovant de Société Générale - Forge, les « Security Tokens » sont directement intégrables aux systèmes bancaires classiques interfacés à l’aide du format SWIFT.

L'innovation est au cœur de la transformation digitale de Société Générale. Le Groupe s'est investi depuis plusieurs années dans de nombreuses initiatives dans le domaine des technologies blockchain et « Distributed Ledger », avec la volonté d’utiliser les technologies les plus innovantes et de créer des business models disruptifs pour toujours mieux servir ses clients.

L'institutionnalisation des cryptos a bel et bien lieu !

Vous pourriez aussi être intéressé par : 

Société générale est une des plus anciennes banques françaises

Elle est aussi l'une des plus importantes. Elle fait partie des piliers des institutions françaises bancaires. Avec LCL, BNP et Paribas. Elle a son siège social à Paris et est privatisé depuis 1987.

Dans un article de Michala Marcussen, Chef Economiste du Groupe et Directrice des Etudes économiques et sectorielle, la Banque expose son point du vue sur les cryptos.

Pour en revenir aux cryptomonnaies, il n’y a rien d'étonnant à ce que gouvernements et banques centrales manifestent de l’intérêt, que ce soit pour prévenir des dangers d’une bulle spéculative, chercher à taxer les plus-values d’investissement ou juguler des activités illégales. Mais les gouvernements s’interrogent aussi sur la possibilité d’émettre un jour leurs propres cryptomonnaies, comme monnaie officielle. Imaginez qu’on trouve une solution à toutes les questions technologiques et que les banques centrales émettent elles-mêmes des cryptomonnaies officielles. Quelles seraient les conséquences ?

Marcussen ne voit aucune raison pour que le système financier actuel ne puisse pas perdurer dans un monde crypto. Elle voit la masse monétaire au sens large comme devant l'addition d'une cryptomonnaie qui constitue la base monétaire et une autre qui constitue la monnaie scripturale.

30 avril 2021
par :
Sommaire
Derniers articles
3 moyens simples
3 moyens simples de gagner gratuitement des Bitcoins
3 habitudes
3 habitudes pour l'indépendance financière
rester sur la touche
Rester sur la touche est confortable, mais pas rentable
courbe de peur
Sept étapes pour vaincre la courbe de peur du marché
idées inconfortables teeka tiwari
Comment s'entraîner à investir dans des idées inconfortables ?
1 2 3 22
Top Crypto
5 pépites crypto
Découvrez les 5 cryptos à avoir en 2021
Télécharger le guide
Restez informé !
Suivez l'actualité de la cryptomonnaie et de la bourse
Bientôt une newsletter destinée aux amateurs de la cryptomonnaie
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x