Le staking ou comment gagner des revenus avec la crypto

Le staking, c'est générer des dividendes crypto. Découvrez en quoi cela consiste et comment faire du staking avec Binance.

Comprendre le staking

Le staking, c'est faire travailler ses cryptomonnaies. Les mettre au travail.

De manière à pouvoir bénéficier

  • de leur plus-value : de la valorisation que leur apporte le temps,
  • mais aussi d'un rendement sur le capital accumulé : du fruit de leur travail.

stacking

Le staking est accessible à tout un chacun, même avec une petite somme d'investissement. De plus, il est possible de staker sans de grandes connaissances techniques.

Il y a deux manières, concrètement, de staker ses cryptos

Soit en passant par une plateforme centralisée, comme Binance ou Kraken. Ou bénéficier de l'accompagnement d'un expert. Qui met cette technologie à votre portée.

Nous abordons en détails ces deux solutions un peu plus loin dans cette page.

Le staking est rendu possible par l'émergence d'une industrie complète

La Finance Décentralisée, la DeFi.

Pour comprendre le staking, il faut comprendre la DeFi. Parlons donc un peu de ce thème avant d'aborder plus en profondeur le sujet du staking.

stacking 1

La DeFi

Quand on parle de "crypto", on peut parler de plusieurs choses.

  • Une crypto est une monnaie, tout simplement. Ce peut être l'Ethereum, le Bitcoin ou le Dogecoin, pour les plus connues.
  • Une crypto peut se référer aussi à un projet blockchain. Un projet qui supporte cette monnaie. Ainsi, Ethereum est une monnaie. Mais aussi une blockchain. De plus, cette blockchain supporte d'autres projets.
  • La crypto peut se référer au monde cryptographique. Cette technologie qui rend possible l'arrivée et l'utilisation des cryptomonnaies et des projets cryptographiques.

Petit plus : l'unité de valeur d'une monnaie crypto est indifféremment appelé pièce, coin ou jeton.

La Finance Décentralisée est une toute nouvelle manière d'envisager la finance

Comme son nom l'indique, elle est décentralisée. Elle est disruptive et pousse l'entier du secteur de la finance traditionnelle à repenser son fonctionnement.

Le monde de la finance n'a que peu été menacé par l'arrivée d'internet. Il n'a pas subi de changement majeur. Par exemple, pas de la manière où Netflix a disrupté le business de la location de vidéos.

Mais il va l'être avec l'arrivée de la DeFi

Les volumes de transaction de la DeFi explosent. Ils sont passés de quelques milliards il y a 12 mois à plus de 50 milliards aujourd'hui (mai 2021). Et ce phénomène s'accélère. Car plus le réseau s'agrandit, plus il offre de valeur à ses utilisateurs. Et plus il attire de nouveaux utilisateurs.

La DeFi utilise la crypto pour réaliser des opérations financières de manière décentralisée et sécurisée. Elle est décentralisée car elle permet de se passer des intermédiaires financiers traditionnels, comme les banques.

Pour ce faire, elle utilise la technologie de la blockchain.

À terme

La DeFi rendra les services bancaires, les emprunts, les prêts et les investissements plus accessibles et moins chers pour des milliards de personnes.

Les sociétés financières, les banques par exemple, sont les intermédiaires par excellence. Elles empruntent de l'argent à bas prix à un groupe d'investisseurs et le prêtent à un autre avec un gros bénéfice. Elles achètent des actions à un groupe d'investisseurs. Puis les revendent immédiatement à un autre. Et pendant ce temps, elles perçoivent un spread d'intermédiaire. Soit la différence entre les prix d'achat et de vente.

On estime que le secteur financier retire plus de 9 100 milliards de dollars par an de l'économie mondiale…

Qu’est-ce que le staking crypto ?

Le verbe "stake" a deux traductions possibles en français :

  • Miser. I staked everything on this project. J'ai tout misé sur ce projet.
  • Littéralement : "empiler".

Le staking est une activité par laquelle vous verrouillez vos cryptos

Vos coins, ou jetons, sont bloqués dans un portefeuille crypto, une e-wallet. Ou dans une plateforme centralisée comme Binance ou Kraken. Et ils participent aux opérations de la blockchain en question.

Vos jetons aident un réseau, une blockchain, à atteindre un consensus tout en récompensant les utilisateurs qui y participent.

Plus simplement, vos jetons aident une blockchain (un projet) à se réaliser. Ils aident par le simple fait d'être réquisitionnés (bloqués).

Cela se fait à travers la preuve d'enjeu (PoS)

Dans le staking, le droit de valider une transaction est lié au nombre de pièces "verrouillées" dans un portefeuille.

Le concept de preuve d'enjeu (Proof-of-Stake : PoS) stipule qu'une personne peut extraire ou valider des transactions de blocs en fonction du nombre de pièces qu'elle détient. Cela signifie que plus un mineur possède de pièces, plus il a de pouvoir de minage.

Donc quand vous staker vos pièces, vous les bloquez

Vous les prêtez à un mineur qui mine (qui les fait travailler). Il gagne de son travail et vous rémunère le prêt de pièces qui lui a permis de travailler.

La preuve d'enjeu (POS) a été créée comme une alternative à la preuve de travail (POW)

Ce dernier étant l'algorithme de consensus original, utilisé pour confirmer les transactions et ajouter de nouveaux blocs à la chaîne. Il nécessite d'énormes quantités d'énergie. Les mineurs devant vendre leurs pièces pour payer la facture.

Les blockchains Proof of Work (PoW) dépendent du minage pour vérifier et valider de nouveaux blocs.

Au contraire

Les chaînes Proof of Stake (PoS) produisent et valident de nouveaux blocs par mise en jeu. Cela permet de produire des blocs sans utiliser de matériel informatique spécifique au minage (ASICs).

Donc

Au lieu de rivaliser pour le prochain bloc avec un travail de calcul lourd, les validateurs PoS sont sélectionnés en fonction du nombre de coins qu'ils s'engagent à mettre en jeu.

Le système Proof of Stake est considéré comme moins risqué en termes de potentiel d'attaque du réseau par les mineurs. Car il structure la compensation d'une manière qui rend une attaque moins avantageuse pour le mineur.

Plusieurs manières de faire du staking

Quand vous staker, vous verrouillez vos pièces pour sécuriser un processus blockchain. Vous participez donc de cette manière au fonctionnement de cette blockchain. Et vous êtes rémunérés pour votre "travail".

Il existe un nombre incalculable de projets blockchain. Ainsi qu'un grand nombre de blockchains différentes. Le staking peut être une activité très technique.

Mais grâce aux plateformes centralisées

Il est devenu possible de staker sans connaissances techniques.

Des bourses d'échanges cryptos comme Kraken, SwissBorg ou KuCoin le proposent.

Il est bien évidemment possible aussi de faire du staking sur Binance.

Parlons-en un peu plus en détail.

Comment faire du staking sur Binance ?

Tout récemment, Binance a commencé à offrir la possibilité de faire du staking sur sa plateforme. Cela nécessite que très peu de connaissances techniques. Et il est possible de se lancer avec un faible investissement de départ, dès 50 ou 100 $.

Binance permet de faire du staking pour plusieurs cryptos

Aujourd'hui (11 mai 2021), les coins qu'il est possible de staker sur Binance sont Stellar, Algorand, Neo, Ontology, VeChain, Tron, Komodo, Stratis et Qtum.

Mais n'hésitez pas à vous renseigner sur la plateforme en tout temps. Car le monde des cryptos est en peine effervescence et évolue rapidement.

Il vous suffit de "détenir ces coins sur Binance pour pouvoir commencer instantanément à gagner des récompenses, et ce dès aujourd'hui !". Comme le met en avant la plateforme.

Si vous n'êtes pas encore sur Binance

Et que vous hésitez à vous lancer.

Sachant que Binance est une plateforme qui peut se montrer ardue de prime abord : Nous vous avons préparé un descriptif de cette bourse d'échange, avec un guide de démarrage pour vous accompagner dans votre démarche.

Vous trouverez cette page sur le site Les Investisseurs, nos collègues les plus proches.

Découvrir Binance et le guide d'utilisation de Binance.

Staker sur Binance

Une fois que vous avez ouvert votre compte sur Binance. Rendez-vous dans l'onglet Finance (en haut à droite), puis dans Earn (pour gagner).

faire du staking sur binance_LI

Il vous suffit maintenant de choisir la crypto à staker (chercher un actif). En entrant tout simplement son ticker.

faire du staking sur binance 1

Vous arrivez ensuite directement sur la page du projet/crypto que vous avez choisi.

faire du staking sur binance 3

Une fenêtre pop-up s'ouvre alors. Elle vous explique les conditions de staking. Vous devez définir le montant que vous souhaitez investir dans le staking. Vous pouvez mettre toute votre crypto ou une partie seulement.

faire du staking sur binance 4

Cependant : Attention

  • Les conditions sont différentes pour chaque projet.
  • Et les rémunérations aussi.
  • Votre crypto peut être bloquée pour une durée jusqu'à 24 mois.
  • Vous pouvez toucher des dividendes toutes les semaines
  • Mais aussi 1x par an.
  • Et le projet choisi peut ne pas aboutir. Dans ce cas, vous perdez la totalité de votre mise.

Pensez à bien vous renseigner avant de staker ! Afin de vous préserver de toute mauvaise surprise.

De plus, avant de faire le staking sur Binance, il vous faudra

  • Ouvrir un compte
  • Le faire vérifier avec un document d'identité
  • Verser de l'argent
  • Changer votre argent (monnaie fiat) en crypto (portefeuille spot)

Ce n'est pas extrêmement compliqué et ce ne sont que quelques étapes.

Mais elles vont vous prendre 4 à 5 jours ouvrables. Notamment à attendre la validation du compte et l'arrivée de votre versement.

faire du staking sur binance 6

Pourquoi peut-on s'attendre à une accélération de l'industrie crypto et DeFi ces prochains mois ?

La DeFi repose sur les Smart Contracts. C'est le processus qui lui permet de fonctionner, d'être décentralisée, fiable et rapide.

Les Smart Contracts permettent d'automatiser la réalisation d'un contrat avec une garantie de 100%.

Ils ne reposent pas sur le Bitcoin mais sur une autre blockchain : Ethereum. Cette dernière est un peu comme le super ordinateur mondial.

Une industrie complète est en train de se développer sur ce réseau

C’est un réseau sur lequel des milliers de développeurs à travers le monde sont en train de travailler.

Son succès est tel qu'il est en train de congestionner

Tellement le nombre de contrats réalisés est haut. Ce qui engendre des frais plus élevés ainsi qu'un ralentissement des transactions.

Des blockchains concurrentes arrivent. Des couches secondaires se développent, qui viennent se greffer sur la blockchain principale, Ethereum.

La prochaine couche secondaire arrive

Le prochain second layer arrive bientôt. Il s'agit de EIP559 (Ethereum Improvement Proposal). Elle va permettre de développer les capacités d’Ethereum.

C'est un "proposal" car étant une structure décentralisée, elle a besoin de l'accord de sa communauté pour fonctionner.

Les layers 2

Les couches secondaires sont des solutions d'appoints pour résoudre le problème d'engorgement du réseau Ethereum.

C'est pour cela que son fondateur, Vitalic Buterin, travaille à la migration du réseau vers Ethereum 2.0. Qui va permettre de résoudre ce problème de manière plus globale.

La majeur partie de la DeFi se fait sur Ethereum

Donc dès que le réseau sera passé à son stade 2.0. Il va être capable de gérer un plus grand volume de transaction, plus vite, avec des frais de transaction plus faible.

Ce qui signifie que nous allons voir une explosion des projets Ethereum. Et donc de la DeFi.

Une stratégie complète qui permet d’investir dans la DeFi

Il est possible d'investir dans la DeFi actuellement. Et dans les projets liés à la crypto. Et ce avant de voir son explosion. Quand il s'agit encore, comme c'est le cas actuellement, d'une niche.

Mon collègue Lucas Marchand propose une publication consacrée aux opportunités de rendement dans l'industrie de la crypto. C'est un accompagnement premium.

Il est accessible à tous

  • car il permet des rendements même avec une mise de départ petite
  • et ne nécessite pas de grandes connaissances techniques.

Cette publication s'appelle Revenu Crypto.

Restez informé !
Suivez l'actualité de la cryptomonnaie et de la bourse
Bientôt une newsletter destinée aux amateurs de la cryptomonnaie