XRP

XRP et Ripple sont-ils en train d'écrire l'histoire de la monnaie et des échanges monétaires ? C'est fort probable. Voyons comment et pourquoi.
*Ticker : XRP
*Mis à jour le  20 avril 2021
xrp

Capitalisation :

59,20 mia $

Valeur de la cryptomonnaie

Au lancement :  0,005 $
Le plus haut : 3,06 $

Nombre en circulation 

45,40 mia

Quantité max prevue

100 mia

Date de lancement

5 aout 2013

Spécificité de la cryptomonnaie : XRP

XRP et l'histoire. Dans l'Europe médiévale, un obscur scribe italien s'est assis à un bureau en bois. Et, à l'aide d'une plume d'oie, a créé la toute première monnaie "virtuelle" privée.

Cette monnaie a fait la fortune du scribe et de son réseau d'initiés

Cette monnaie "secrète" de l'ancien monde a écrit le scénario des profits cryptographiques d'aujourd'hui. Son histoire nous montre comment réaliser des profits similaires en 2021.

À l'époque de cet innovateur italien, au XVIe siècle, les grands banquiers et marchands se réunissaient quatre fois par an pour faire du commerce à la Foire de Lyon, en France. Ces foires ont été créées sous le règne de Louis XI. Elles attiraient en France des milliers de marchands de soie et d'épices venus de tout l'Ancien Monde.

Les foires avaient fait de Lyon le centre financier et bancaire de l'Europe

Dans cette grande capitale bancaire, les marchands et les banquiers concluent des accords, traitent des prêts et, surtout, échangent de l'argent. Mais ils étaient confrontés à deux problèmes majeurs :

  • Le premier était le rasage des pièces. Vous voyez, la plupart des monnaies de l'Ancien Monde étaient des pièces d'or et d'argent. Mais chaque unité n'était pas toujours interchangeable. Des marchands peu scrupuleux enlevaient des petits morceaux d'or et d'argent des pièces. Ainsi, les pièces avaient rarement une qualité ou un poids uniforme. Et la valeur de chaque pièce variait en fonction de sa ville, de son état ou de son pays d'origine.
  • Le deuxième problème était la sécurité. Le voyage depuis Florence, Venise, la Hollande ou les régions reculées d'Asie jusqu'à Lyon était long et semé d'embûches. Les banquiers et les marchands transportant des coffres d'or et d'argent devaient braver les bandits et les pirates. Ainsi que les fonctionnaires corrompus à la recherche d'un pot-de-vin.
    Il leur fallait une solution.

Le génie oublié de l'histoire

En 1555, l'une des principales attractions de la foire était un entrepreneur italien. Dont le nom a été perdu dans l'histoire.

On dit qu'il s'asseyait toute la journée à un bureau en bois... pour signer des documents avec une plume d'oie.

xrp 1
Un manuscrit du XIVe siècle représentant des banquiers dans un comptoir italien

Pendant toute la durée de la foire, un flot de banquiers et de marchands lui rendait visite

Au cours d'une seule journée, plus d'un million de livres françaises, l'équivalent de 192 millions de dollars aujourd'hui, passaient par cet homme.

Les marchands et les banquiers lui versaient volontiers 1,5 % sur chaque transaction qu'il traitait.

Mais voilà le problème...

Cet homme ne possédait aucun bien commercial. Il n'avait pas d'argent liquide, de pièces ou de lingots. Pourtant, il était de loin l'homme le plus riche de la Foire de Lyon.

Sa richesse provenait de la création de la première monnaie privée "virtuelle" du monde

Aujourd'hui, une version moderne de cette monnaie privée est sur le point de devenir la norme pour les échanges bancaires internationaux. Elle se vend pour quelques centimes en ce moment, mais je m'attends à une croissance.

Avant d'en arriver à cette recommandation, laissez-moi vous dire comment fonctionnait cette monnaie virtuelle du 16ème siècle...

La première monnaie virtuelle du monde

Comme les banquiers centraux d'aujourd'hui, les rois et les reines de l'Europe médiévale étaient connus pour dévaluer leurs monnaies.

Les monarques à court d'argent dépréciaient souvent leurs pièces d'or et d'argent, tout comme les marchands sans scrupules dont je vous ai parlé. Les monarques n'hésitaient pas à raser de petites quantités d'or et d'argent sur les bords des pièces.

Les banquiers avaient besoin d'un moyen de résoudre ce problème. Leur réponse était l'écu de marc.

L'écu de marc était une sorte de monnaie secrète "virtuelle"

Ce que j'entends par "virtuelle", c'est que la monnaie était intangible. Vous ne pouviez pas la "tenir". Ou la "voir". Ou la "sentir".

En d'autres termes, c'était une abstraction.

L'écu de marc n'existait que sous la forme d'une entrée sur un registre papier partagé par un groupe restreint de marchands et de banquiers

Et bien qu'il soit virtuel, il avait une valeur réelle. Une seule "pièce" pouvait être convertie en 2,25 livres d'argent.

Un essai de la BBC explique le fonctionnement de l'écu de marc :

Un marchand lyonnais voulait acheter, par exemple, de la laine florentine. Il pouvait se rendre chez ce banquier et emprunter ce qu'on appelait une lettre de change. Il s'agissait d'une note de crédit, d'une reconnaissance de dette. Mais elle n'était pas libellée en livres françaises ou en lires florentines.

Sa valeur était exprimée en écu de marc, une monnaie privée utilisée par ce réseau international de banquiers. Et si le marchand lyonnais ou ses agents se rendaient à Florence, la lettre de change du banquier de Lyon était reconnue par les banquiers de Florence. Qui l'échangeaient volontiers contre la monnaie locale.

L'écu de marc était une idée brillante qui rendait les transactions sûres, sécurisées et dignes de confiance

Il a également fait la fortune de l'entrepreneur médiéval qui l'a créé.

Les monarques ne pouvaient plus avilir les profits des marchands et des banquiers. Et comme la monnaie était "virtuelle", elle n'avait pas besoin d'être transportée comme l'or ou l'argent.
Aujourd'hui, un groupe d'entrepreneurs des temps modernes fait passer cette idée au niveau supérieur.

L'émergence d'un nouvel écu de Marc

Je vous recommande ici une monnaie basée sur la blockchain qui suit les traces de l'écu de marc.

Cette monnaie virtuelle offre aux banques un moyen de transférer de l'argent de manière sûre, sécurisée et rapide dans le monde entier

Aujourd'hui, il faut trois à cinq jours aux banques pour déplacer de l'argent.

Cette nouvelle monnaie privée permet aux banques de transférer de l'argent en cinq à dix secondes.

Comme l'écu de marc, cette monnaie n'existe que sur un bilan. Et elle est gérée par un groupe restreint de développeurs. Mais cela n'a pas empêché les banques de se ruer dessus.

xrp 2

En plus de cela, cette solution est 60% moins chère que ce que les banques paient actuellement

Nous pensons que cette nouvelle monnaie et la technologie qui la sous-tend pourraient devenir la norme mondiale pour les échanges bancaires internationaux... tout comme l'écu de marc l'était il y a 500 ans.

Si nous avons raison, nous verrons 20 000 milliards de dollars par jour de paiements bancaires mondiaux transiter par ce réseau.

Utilité de cette monnaie virtuelle

Avant de vous en dire plus, laissez-moi vous montrer comment les banques traitent les paiements aujourd'hui.

La façon dont l'argent circule dans le monde n'est pas si simple

Avant 1973, il n'existait aucun moyen uniforme pour les banques d'envoyer de l'argent aux banques étrangères au nom de leurs clients. Cette année-là, les banques se sont donc réunies pour créer un système leur permettant de faire des affaires entre elles en toute sécurité.

Ce réseau de paiement s'appelle la Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication (SWIFT).

Aujourd'hui, SWIFT facilite 5 000 milliards de dollars par jour de paiements transfrontaliers entre ses quelque 11 000 banques membres.

SWIFT est avant tout une plateforme de messagerie. Les banques l'utilisent pour envoyer des messages de paiement à d'autres banques.

xrp 3

Au cours des 43 dernières années, ce système a plutôt bien fonctionné

Mais au fil du temps, trois inconvénients majeurs sont apparus :

  1. SWIFT est lent. Selon un rapport du respecté cabinet de conseil McKinsey & Co, le délai moyen pour effectuer une transaction transfrontalière est de trois à cinq jours ouvrables. Dans les années 1970, c'était la vitesse de l'éclair. Mais dans le monde d'aujourd'hui, c'est terriblement lent.
  2. SWIFT est opaque. Vous ne savez pas combien coûte l'envoi d'un paiement via SWIFT, avant que le paiement ne soit envoyé. Les frais de transaction peuvent aller de 2 % à 10 % sur les marchés mal desservis.
  3. SWIFT immobilise beaucoup d'argent. En réalité, SWIFT ne déplace pas d'argent. Cependant, pour créer la confiance, les membres de SWIFT doivent fournir une garantie pour chaque relation bancaire qu'ils entretiennent sur le réseau.

Les banques membres doivent ouvrir des comptes bancaires contenant des devises étrangères auprès de chaque banque avec laquelle elles effectuent des transactions. Ces comptes sont appelés comptes nostro.

Par exemple, Bank of America a des milliers de relations avec des banques correspondantes. Chacune de ces relations nécessite un compte nostro financé séparément. Cela immobilise des garanties importantes qui ne génèrent aucun rendement pour la banque.

La Banque centrale européenne estime que 433 milliards de dollars sont détenus sur les comptes de garantie transfrontaliers des seules banques européennes. Les estimations du total des liquidités mondiales immobilisées dans des comptes de garantie se chiffrent en milliers de milliards.

Il y a quarante-trois ans, SWIFT fournissait un service mondial précieux

Mais dans le monde d'aujourd'hui, conscient des coûts et obsédé par la vitesse, SWIFT ne fonctionne tout simplement pas. C'est pourquoi les banques du monde entier se ruent vers une nouvelle monnaie privée qui bouleverse l'ensemble du modèle SWIFT.

Comment fonctionne SWIFT

Supposons qu'un client de la Bank of America à New York souhaite envoyer de l'argent à un ami qui a une banque à la succursale d'UniCredit Banca à Venise. Le New-Yorkais peut se rendre dans son agence Bank of America avec le numéro de compte de son ami et le code SWIFT unique d'UniCredit Banca pour son agence de Venise.

La Bank of America enverra un message SWIFT de transfert de paiement à la succursale de l'UniCredit Banca via le réseau sécurisé SWIFT.

Une fois que l'UniCredit Banca aura reçu le message SWIFT concernant le paiement entrant, elle compensera et créditera l'argent sur le compte de l'ami italien.

Un moyen plus rapide et plus sûr de transférer de l'argent

Le nom de la monnaie privée est Ripple (XRP).

À l'heure où nous écrivons ces lignes, Ripple est le quatrième projet de cryptomonnaie en termes de capitalisation boursière, avec 60 mia de $. Derrière le Bitcoin (1 tria), l'Ethereum (251 mia de $) et le Binance Coin (78 mia de $).

L'unique objectif de Ripple est de rendre moins cher, plus facile et plus transparent l'envoi d'argent dans le monde entier

Une nouvelle monnaie privée

Comme l'écu de marc, Ripple est un système de monnaie privée. Au lieu d'un grand livre papier, il n'existe que sur un grand livre numérique.

Mais les banques l'adoptent en masse parce qu'il résout les trois problèmes des transactions transfrontalières auxquels sont confrontées les quelque 11 000 banques membres de SWIFT.

  1. Ripple est plus rapide. Imaginez que Ripple soit le "PayPal" des banques. Avec PayPal, les consommateurs peuvent envoyer de l'argent immédiatement à toute personne disposant d'une adresse électronique. Avec Ripple, les banques peuvent envoyer de l'argent à n'importe quelle autre banque du réseau Ripple en cinq à dix secondes. Comparé aux trois à cinq jours nécessaires pour envoyer de l'argent via SWIFT, pourquoi une banque n'utiliserait-elle pas Ripple ?
  2. Ripple est plus transparent. Lorsque vous envoyez de l'argent via Ripple, vous connaissez le coût et le taux de change exacts, contrairement à SWIFT. Et comme Ripple est construit sur une blockchain, vous pouvez voir immédiatement la transaction en cours de traitement. Cela la rend transparente. C'est un contraste frappant avec SWIFT, qui peut prendre des jours pour retrouver un paiement.
  3. Ripple est moins cher. En plus d'être transparent, le Ripple est bon marché.

Une solution bonus

Ripple supprime également la nécessité de comptes nostro distincts pour chaque relation bancaire. Au lieu de cela, les banques n'ont besoin que d'un seul compte de garantie. Rappelez-vous, sur le réseau SWIFT, les banques doivent gérer des milliers de comptes nostro alimentés séparément.

Avec Ripple, chaque banque n'a besoin que de créer une relation avec Ripple. Ripple agit comme l'intermédiaire qui relie toutes les banques membres entre elles. Selon les rapports de Ripple, cela réduira les exigences de garantie d'au moins 33 %.

Il y a aussi d'autres économies de coûts

Actuellement, les coûts de conformité absorbent 13% de chaque dollar de revenu.

Les chiffres exacts sont difficiles à trouver... mais nous estimons que les coûts de conformité et de suivi du rapprochement de milliers de comptes nostro doivent se chiffrer en centaines de millions de dollars.

En utilisant Ripple au lieu de SWIFT, les banques n'ont qu'un seul compte à réconcilier et à surveiller, contre des milliers de comptes dans le système nostro.

xrp 3

Mais l'histoire de Ripple ne se limite pas à battre SWIFT

Les cryptomonnaies les plus rentables répondront à trois critères : Elles auront de gros protocoles, offriront l'interopérabilité et seront capables d'évoluer.

Ripple répond à ces trois critères.

Un nouveau protocole de paiement

Dans le monde de la technologie, un protocole est un ensemble de règles.

Ripple a créé un ensemble de protocoles qui régissent la manière dont l'argent est envoyé dans le monde.

Ce qui est vraiment intéressant, c'est que Ripple a ouvert sa plateforme de paiement à ses banques membres. Cela signifie que les banques peuvent créer des applications de paiement de marque sur la base des protocoles de Ripple.

Actuellement, les banques ont été lentes à déployer des applications de paiement pour leurs clients

C'est parce que les banques ne sont pas des innovateurs. Tout est long à faire dans une grande banque. En ouvrant son réseau, Ripple a donc permis aux banques de créer facilement et à peu de frais des applications de paiement.

Santander, la grande banque qui pèse 105 milliards de dollars, en est un bon exemple.

Elle a créé une application mobile à partir du réseau Ripple. Cette application permet aux utilisateurs d'envoyer de l'argent partout dans le monde.

Ce qui est unique dans cette application

C'est qu'elle permet à l'utilisateur de connaître le taux de change et les frais avant l'envoi de l'argent.

En outre, le destinataire reçoit l'argent en cinq à dix secondes seulement. C'est une application qui change la donne.

Ainsi, au lieu de devoir dépenser des millions de dollars pour construire ses propres réseaux de paiement privés, Santander peut simplement utiliser le réseau Ripple.

Cela pourrait faire de Ripple la plateforme centrale de développement des paiements des consommateurs pour les plus de 25 000 banques dans le monde

Tout comme Ethereum est devenu la plateforme de développement de choix pour les personnes qui créent des applications blockchain... nous pensons que Ripple deviendra la plateforme de développement de choix pour les banques qui créent des applications de paiement.

Faire tomber la barrière de la "langue

Des centaines de nouveaux grands livres de blockchain émergent.

En plus de cela, il existe des centaines de grands livres et de réseaux de paiement centralisés établis. Et j'ai dit que les technologies qui permettraient à ces réseaux de "parler" entre eux seraient les plus performantes.

C'est ce qu'on appelle "l'interopérabilité"

Par exemple, à l'avenir, vous devrez être en mesure de traiter les paiements sur plusieurs types de réseaux, tels que Bitcoin, Ethereum, Visa et PayPal. Jusqu'à récemment, ce type de transactions était impossible.

Ripple a changé tout cela

A Berlin lorsque Ripple a présenté son protocole Interledger (ILP). L'ILP change la donne. Ce protocole permet d'effectuer des paiements sur pratiquement tous les réseaux.

J'ai assisté à un paiement en temps réel qui a traversé sept réseaux de paiement différents et plusieurs monnaies fiduciaires (papier) et numériques.

L'ensemble de la transaction n'a pris que 90 secondes. Si elle avait dû être effectuée manuellement, elle aurait pris plus d'une heure.

ILP positionne Ripple au carrefour de tous les paiements mondiaux

Il est en passe de devenir l'intermédiaire financier de toutes les banques du monde.

ILP sera la technologie centrale qui servira de pont entre les réseaux de paiement traditionnels (comme les banques et les cartes de crédit) et les réseaux non traditionnels (comme le Bitcoin et Ethereum).

Si nous avons raison, alors ILP pourrait rendre l'activité de traitement des paiements de Ripple plus importante que tous les autres processeurs de paiement réunis.

La capacité à changer d'échelle

Le troisième critère que j'ai mentionné est la capacité à évoluer. J'entends par là la capacité d'une technologie à accroître facilement sa capacité à accomplir une tâche donnée.

Ripple répond facilement à ce critère. Il peut atteindre le même volume de transactions que Visa.

Pensez-y. Bitcoin est bloqué à moins de sept transactions par seconde. Ethereum peut en traiter 15 par seconde.

Ripple peut traiter plus de 20 000 transactions par seconde.

Les initiés et les détenteurs de jetons sont alignés

L'une des premières critiques que j'ai formulées à l'égard de Ripple concernait le caractère unilatéral de la distribution des jetons. Soixante pour cent des 100 milliards de jetons XRP ont été distribués à la fondation Ripple.

Je m'inquiétais d'avoir une quantité incontrôlable de tokens qui pourraient arriver sur le marché.

Le 16 mai 2017, Ripple a réglé ce problème en acceptant de verrouiller ses jetons XRP

En vertu de ce nouvel accord, Ripple aura accès à un maximum d'un milliard de jetons par mois. Jusqu'à présent, l'entreprise a utilisé environ 500 millions de jetons par mois au profit du réseau.

Ce qui est génial dans cette approche, c'est que nous n'avons pas à nous inquiéter d'un déluge de ventes sur le marché.

Nous n'avons pas non plus à nous soucier du financement. Aux prix actuels, Ripple dispose d'une belle marge de financement via ses jetons. Cela donne à Ripple l'argent nécessaire pour le catapulter vers le leader mondial des paiements que nous pensons qu'il est destiné à devenir.

Plus important encore, cela crée une incitation à protéger la valeur du jeton XRP. En tant que détenteurs de jetons, c'est exactement ce que nous voulons voir.

 

Fondateur

L'idée de Ripple remonte à 2004, lorsque son créateur Ryan Fugger a commencé à travailler sur un système monétaire décentralisé appelé Ripplepay.

Aujourd'hui, Ripple est dirigée par le PDG Brad Garlinghouse.

Il travaille dans le secteur technologique depuis plus de 20 ans, notamment chez Hightail, America Online et Yahoo. Il est également un investisseur providentiel actif dans plus de 40 entreprises.

Dates clés

En 2012, le programmeur Jed McCaleb et le capital-risqueur Chris Larsen ont approché Fugger au sujet de Ripplepay.

Finalement, Fugger a accepté de céder le projet à McCaleb et Larsen, et ils ont cofondé OpenCoin.

En 2013, OpenCoin a officiellement changé de nom pour devenir Ripple Labs. Et en 2015, Ripple Labs a été rebaptisé Ripple.

McCaleb a quitté Ripple en 2014 pour fonder une autre cryptomonnaie appelée Stellar. Larsen siège au conseil d'administration de Ripple.

Opportunités

Il y a cinq siècles, la première monnaie "virtuelle" a été inventée pour rendre les transactions plus sûres, plus rapides et plus sécurisées. Elle a fait de ses créateurs les hommes les plus riches d'Europe.

Avec la création de l'ILP et de son réseau de paiement à faible coût, Ripple a créé l'équivalent moderne.

Comment acheter la cryptomonnaie "XRP

Vous pouvez acheter XRP sur Binance, Kraken ou Bittrex.

Articles sur le Bitcoin

1 juillet 2021
Rester sur la touche est confortable, mais pas rentable

Cet article a été écrit par William Mikula, analyste proche de Teeka Tiwari

Lire plus
30 juin 2021
Sept étapes pour vaincre la courbe de peur du marché

Au cours des 30 dernières années, la meilleure performance sur 12 mois du S&P 500 a été enregistrée au cours de la période d'un an qui s'est terminée le 31 mars. Depuis l'apparition de la pandémie, le S&P 500 a gagné 56,4 % et a atteint un sommet historique de 4 290 le 28 juin.

Lire plus
29 juin 2021
Comment s'entraîner à investir dans des idées inconfortables ?

Les idées qui changent la vie sont souvent mal comprises. C'est pourquoi la plupart des gens ne sont pas à l'aise pour investir dans ces idées. La réalité est qu'au départ, la plupart des idées révolutionnaires semblent trop spécialisées, trop abstraites et trop peu pratiques pour être adoptées par le grand public.

Lire plus
28 juin 2021
L'erreur qui m'a coûté 3 millions de dollars

Etre précoce. Et avoir raison. C'est une leçon simple qui m'a permis de gagner de l'argent dans de nombreuses catégories d'actifs et de secteurs. Et comme beaucoup de leçons de vie, c'est une leçon que j'ai dû apprendre à la dure...

Lire plus
24 juin 2021
Vendre vos Bitcoins maintenant est la pire erreur que vous puissiez faire

Il y a énormément de peur sur le marché des cryptomonnaies en ce moment... Depuis qu'il a atteint son plus haut niveau historique de 64 863 $ en avril, le Bitcoin a perdu 47 %. L'Ethereum est en baisse de 54% par rapport à son record historique. Et le marché des altcoins est en baisse […]

Lire plus
23 juin 2021
Le point d'inflexion du Bitcoin est déjà là

L'analyse qui suit est le fruit de mon cher collègue de Les Investisseurs Jeff Brown. Merci à lui de nous la partager.

Lire plus
9 juin 2021
Ce n'est pas qu'une question d'argent, le timing compte aussi

Beaucoup de soi-disant experts dans l'industrie de la newsletter pensent que tout est une question d'argent… Ils organisent des événements et disent : "Quel pourcentage de rendement puis-je garantir ? Que puis-je promettre pour vendre le plus de newsletters ?"

Lire plus
2 juin 2021
DCEP. La Chine supprime sa concurrence

L'article du jour a été écrit par mon collègue : Jeff Brown. La Chine a récemment interdit aux institutions financières et aux sociétés de paiement de fournir des services liés aux cryptomonnaies. Cette mesure s'ajoute à l'interdiction actuelle du pays, qui dure depuis quatre ans, d'échanger des cryptomonnaies et de réaliser des offres initiales de […]

Lire plus
29 mai 2021
Halving, Bitcoin et altcoins

Halving Qu'est-ce un halving ? C'est quand l'offre d'une crypto se réduit de moitié à un moment préprogrammé. Le mot Halving vient de l'anglais. Et il signifie "diviser par deux". Le premier halving du Bitcoin a eu lieu en 2012. Le second en 2016. Le troisième en mai 2020. Le dernier halving a fait passer l'offre […]

Lire plus
27 mai 2021
Les Trésors publics s'éveillent au potentiel du Bitcoin

Il y a presque six mois, je vous annonçais l'émergence d'une vague de nouveaux acheteurs de Bitcoins. Il s'agissait d'un développement croissant dans la construction de l'écosystème crypto ... un développement qui ne suivait pas la voie des actifs plus traditionnels comme les matières premières, les marchés émergents, l'immobilier, etc.

Lire plus
26 mai 2021
Un homme plus faible aurait cédé... et je l'ai presque fait

En tant qu'investisseur, l'un des pires sentiments au monde est d'investir une tonne d'argent dans une idée et de voir son prix plonger juste après l'avoir achetée. Cela m'est arrivé plus de fois que je ne peux le compter....

Lire plus
25 mai 2021
Pourquoi je suis toujours bullish sur Ethereum

La semaine dernière, l'Ethereum (ETH) a été mis à mal. Aujourd'hui, il a récupéré une partie de ses pertes, mais il est toujours en baisse de 43 % par rapport à ses sommets historiques. Mais comme je vous l'ai dit la semaine dernière, nous devrions considérer ce repli comme une incroyable opportunité d'achat.

Lire plus
21 mai 2021
Cette faille dans les cryptomonnaies pourrait limiter vos pertes

Au cours des deux dernières semaines, nous avons assisté à certains des plus grands plongeons en crypto depuis l'hiver crypto 2017-2018.... À cette époque, le bitcoin seul a chuté de près de 50 %, tandis que l'Ethereum a chuté jusqu'à 55 % avant de récupérer une partie de ses pertes.

Lire plus
19 mai 2021
Ne vendez pas

Ne vendez pas. Mes amis, je veux que vous imprimiez cet essai et que vous le mettiez en lieu sûr. Un jour, vous y repenserez et vous direz : "Dieu merci, j'ai écouté les conseils de Teeka. Ce type a sauvé ma vie financière."

Lire plus
18 mai 2021
Le super halving, qu'est-ce que c'est ?

Si vous n'êtes pas familier avec les halvings, c'est lorsque l'offre d'une crypto se réduit de moitié à un moment préprogrammé. Je vous explique ce qu'est le super halving qui va arriver.

Lire plus
17 mai 2021
La consommation d'énergie du Bitcoin

Le minage des bitcoins va-t-il provoquer un réchauffement de la planète ?

Lire plus
15 mai 2021
La mise à jour Berlin d'Ethereum

La mise à jour Berlin a permis 4 changements plus ou moins importants pour la blockchain. Petit tour d'horizon de ce qu'ils apportent.

Lire plus
14 mai 2021
Les leaders de la DeFi
Lire plus
13 mai 2021
Les baleines du Bitcoin

La détention de bitcoins n’est pas aussi concentrée qu’on le pense.

Lire plus
11 mai 2021
L’adoption des cryptomonnaies dans le monde

L’adoption des cryptomonnaies dans la population est un des facteurs essentiels de leur succès. Un cabinet américain a sorti une étude très complète sur le sujet. Penchons nous dessus.

Lire plus
8 mai 2021
Bitcoin va-t-il remplacer l'or ?

Mes collègues de Les Investisseurs, dans leur publication Le Cercle des Initiés, viennent de faire paraitre un dossier exclusif sur ce sujet : Bitcoin va-t-il remplacer l'or ? Je vous en partage un extrait.

Lire plus
6 mai 2021
Bitcoin vs Ethereum : la différence majeure

Quand on parle de smart contracts, on pense immédiatement à Ethereum. L’incontestable leader du secteur, la deuxième cryptomonnaie par la capitalisation, la création de Vitalik Buterin, on pense aussi à ses nombreux concurrents (EOS, TRON, Cosmos, Cardano, Tezos, etc.). Mais pas du tout à Bitcoin. Pourtant, celui-ci a son mot à dire. Et il pourrait […]

Lire plus
6 mai 2021
Le Bitcoin sera-t-il interdit ?

Les gouvernements ne peuvent pas interdire les vraies cryptos comme le Bitcoin. C'est quelque chose que je dis depuis des années.

Lire plus
29 avril 2021
La cryptomonnaie, une valeur refuge ?

Une valeur refuge est un actif stable, haussier sur le long terme, qui a une offre limitée, etc. Est-ce que cela correspond au Bitcoin ?

Lire plus
25 avril 2021
Bitcoin vs Or

On peut légitimement se demander si les cryptomonnaies atteignent le but fixé au départ par l’inventeur de Bitcoin. A savoir fournir au monde une monnaie numérique suffisamment solide pour être comparée à de l’or numérique.

Lire plus
24 avril 2021
Les précédents à Bitcoin

B-money et Bitgold, les précédents à Bitcoin. Ils apparaissent comme étant des bases de départ, sur lesquels s'est construit Bitcoin par amélioration.

Lire plus
19 avril 2021
Crypto vs monnaie

Crypto vs monnaie. Les cryptomonnaies sont-elles le nouvel or numérique ? Cela semble bien appeler une réponse positive.

Lire plus
15 avril 2021
La cotation de Coinbase fait du bruit

La cotation de Coinbase s'est tenu hier. La plateforme de trading crypto est entrée au Nasdaq en grande pompe. Elle ouvre le champ des possibles à toutes ses concurrentes encore en mains privées.

Lire plus
12 avril 2021
L'Ethereum va dépasser le Bitcoin

Je suis un bull Bitcoin depuis 2016. Mais Ethereum va prendre encore plus d'importance, notamment grâce à la DeFi et aux dApps,. Elle a le potentiel pour devenir la plateforme de développement de logiciels la plus précieuse au monde.

Lire plus
31 mars 2021
DeFi et finance centralisée, le pont se fait grâce à Dharma

Un nombre croissant de solutions émergent pour établir un pont entre DeFi et finance centralisée Dharma est un portefeuille Ethereum qui se connecte à votre compte bancaire, c'est une wallet. Le portemonnaie DeFi relie Aave, Uniswap ou encore Compound directement à votre compte bancaire. L'innovation DeFi se poursuit avec l'introduction du portefeuille Dharma La wallet […]

Lire plus
11 mars 2021
Le Bitcoin perd 5 % : silence d'Oracle et allocations supposées de 4 mia de $

Le prix du bitcoin perd 5 % Et ce après le silence d'Oracle sur les rumeurs d'une allocation de 4 milliards de dollars de BTC. Les affirmations selon lesquelles Oracle annoncerait un achat de 72 000 bitcoins mercredi n'ont pas été corroborées par les dirigeants. Alors que le bitcoin est tombé des sommets de 57 […]

Lire plus
10 mars 2021
La carte de débit Bitcoin Mastercard et Wirex est maintenant disponible

La carte de débit Bitcoin lancée La plateforme de paiements numériques Wirex a annoncé hier (9 mars 2021) le lancement d'une nouvelle carte de débit. Elle permettra à ses utilisateurs d'utiliser jusqu'à 18 actifs numériques tels que le Bitcoin. Et ce, en plus des monnaies nationales, pour effectuer des paiements dans tout établissement physique ou […]

Lire plus
9 mars 2021
Binance lead un fonds de 2 mio de $ pour OpenOcean

Multicoin Capital, LD Capital, CMS, Kenetic et Altonomy Elle est bien accompagné. Toutes ces entreprises comptent également parmi les investisseurs, a déclaré la société mardi (9 mars 2021). L'investissement sera utilisé pour développer l'écosystème d'agrégation des échanges centralisés et décentralisés de la firme. Prévision pour OpenOcean La firme prévoit en outre d'ajouter des produits dérivés, […]

Lire plus
9 mars 2021
PayPal acquiert Curv pour moins de 200 mio de $

Paypal fait l'acquisition de la société de crypto sécurité Curv Fondée en 2018, Curv est un des principaux fournisseurs d'infrastructures basées sur le cloud pour la sécurité des actifs digitaux. Elle est basée à Tel-Aviv, en Israel. L'accord s'inscrit dans le cadre de l'essor de PayPal dans le domaine de la crypto. CNBC a relayé […]

Lire plus
Restez informé !
Suivez l'actualité de la cryptomonnaie et de la bourse
Bientôt une newsletter destinée aux amateurs de la cryptomonnaie